Les rosiers : taille, plantation et entretien

Plantation

 

La meilleure période pour planter les rosiers se situe entre octobre et avril, en évitant les périodes de gel.

Les rosiers en racines nues doivent être plantés durant le repos de la végétation, de préférence à l'automne. Il ne faut pas laisser sécher les racines, et il vaut mieux les placer en jauge si vous ne pouvez pas les planter immédiatement.

 

Le sol doit être bien ameubli par un bêchage, en incorporant un amendement organique (compost ou fumier bien décomposé).

Retaillez à 15/20 cm de la greffe et rafraîchir la coupe des racines.

Pour la plantation proprement dite, enterrer légèrement le point de greffe. Arrosez ensuite abondamment.

Afin de maintenir le sol frais et propre, vous pouvez utiliser un paillage (coquilles de fèves de cacao, paillettes de lin...Evitez les écorces de pin qui acidifient trop la terre).

 

Entretien

Un rosier bien nourri sera moins sensible aux maladies.

Tous les ans, à l'automne, vous pouvez apporter le même amendement qu'à la plantation.

De l'engrais minéral peut être apporté en février-mars en ne dépassant pas les doses indiquées sur l'emballage.

Contre les maladies, vous pouvez utiliser la Bouillie Bordelaise incolore en mai avant la floraison.

A l'automne, il faut enlever les feuilles mortes. En restant sur le sol, celles-ci contaminent la plante dès le printemps.

Taille

 

Le but de la taille est de renouveler et d'aérer le buisson. Il faut supprimer les branches mortes, trop faibles ou malades, ainsi que celles qui sont mal placées. le meilleur moment se situe à la fin de l'hiver, généralement en mars, éventuellement plus tôt pour les régions aux hivers doux.

 

La taille des rosiers buissons et arbustifs

Pour les rosiers buissons à grandes fleurs et à fleurs groupées, il faut tailler en enlevant environ deux tiers de la hauteur. Pour les Polyanthas, miniatures, arbustifs et paysagers, il faut enlever un tiers de la végétation. La taille s'effectue juste au dessus d'un oeil (bourgeon) situé sur l'extérieur du rosier. Comme pour la plupart des plantes, on taille "court" les variétés manquant de vigueur, et "long" celles qui sont trop vigoureuses.

 

La taille des rosiers anciens

Il faut laisser les rosiers anciens et les rosiers arbustifs se développer et prendre des proportions importantes. Après quelques années, il faut juste supprimer environ 20% de la végétation. Un recépage reste toujours possible en supprimant les deux tiers.

 

La taille des rosiers grimpants

Comme pour les autres rosiers, il faut enlever le bois mort et les branches mal placées ou malades. Les autres branches sont attachées en les arquant sur leur support, formant ainsi la charpente. Après la première floraison, tailler les tiges florales au dessus des deux premiers bourgeons en partant de la base du rameau. Chaque année au printemps, il faut remplacer une ou deux branches de la charpente (les plus vieilles) par de nouvelles pousses vigoureuses.